DevDays 2004

Les DevDays 2004 viennent de se terminer. Ce fût un vrai moment de plaisir ! Trouvez ci-dessous quelques instants de bonheur.

N'hésitez pas à commenter cet article ! Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. AU PROGRAMME

Le programme de la journée était intense, puisqu'on y trouvait ceci :

  • 09h00 : Choix d'architecture des projets .NET et retours d'expérience
  • 09h45 : Développer sur la plateforme serveur Microsoft (Windows Serveur 2003, Active Directory, SQL Server, Exchange Server, Visual Studio .NET)
  • 11h00 : Interopérer avec l'existant (Oracle, DB2, HIS, AS400, SAP)
  • 11h45 : Développer des applications Web (ASP.NET, WSS, Service Web)
  • 14h00 : Développer des applications Windows (Visual Studio .NET)
  • 16h00 : Développer avec Office System (Office Systems, Vissual Studio .NET, Visual Studio Tools pour Office System, SmartDocs)
  • 17h00 : Les technologies en développement (Whidbey, Yukon, Longhorn, Indigo, WinFX, Avalon)
  • 17h45 : Questions / Réponses

II. COMPTE-RENDU

II-A. Généralités

Nous étions, en tant que membres de communautés dans une petite fosse, bêtes curieuses exposées aux regards des badauds… qui sont rarement descendus la première journée :)

L'ambiance était tendue au début de la première journée :

  • Comment cela allait-il se passer ?
  • Que nous réservait Microsoft ?
  • Y aurait-il de la place pour tout le monde ?
  • Comment nous arrangerions-nous entre communautés ?

Et tout s'est merveilleusement bien organisé. Nous avons eu la visite que quelques membres éminents de Microsoft. Nous avons eu le plaisir de partager des moments intenses avec certains membres d'autres communautés, comme Rédo ou Nix, et nous avons pu également nous retrouver entre nous, membres de la rédaction de developpez.com.

Mais surtout, Microsoft nous avait concocté un programme dense et de haute qualité. En voici quelques traits essentiels :

II-B. Choix d'architecture

Cette partie consistait essentiellement à parler de .NET comme technologie stable et mise en place dans un nombre croissant d'entreprises respectables. Je n'irai donc pas plus loin sur cette partie.

II-C. Développer sur plateforme Serveur

Après divers rappels sur l'importance de développer sécurisé, les choses sérieuses ont véritablement commencé, avec une démonstration effarante d'Olymars.

Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus sur ce produit, vous pouvez aller voir ici où vous pourrez notamment le télécharger…

Cet outil est un générateur de code générique. Mais il est effrayant de puissance ! Partant d'une base de données SQL Server quelconque, il va générer l'ensemble des classes nécessaires, codes de procédures stockées, et offrir ainsi au développeur des outils prêts à utiliser pour exploiter les données dans le cadre de son développement. L'accès aux données pouvant se faire via des contrôles liste, grid… en quelques clics seulement.

Vous n'avez pas assisté à la démonstration ? Mal vous en a pris. M'est avis que vous devriez vous inscrire aux prochaines sessions (l'année prochaine :( ), en espérant qu'ils remettent le couvert !

II-D. Interopérer avec l'existant

Ce fut un show !

Le plus étonnant était la démonstration de Biztalk. Cet outil capable de récupérer des données sous presque n'importe quel format et de les transformer pour les rendre accessibles aux différentes plateformes… Ils parlaient sans cesse d'ORCHESTRATION. Et bien BizTalk est le chef d'orchestre et aussi l'ensemble des instruments de l'orchestre. Toute l'interface graphique permet de 'dessiner' le processus de transformation des données. En quelques clics, un fichier plat, texte, à séparateurs se retrouvera automatiquement, apès avoir été déposé dans un dossier donné, transformé en fichier structuré, XML, dans le dossier de destination voulu, en fonction de critères de sélection calculés. Étonnant.

Cet outil restera cependant vraisemblablement réservé aux grosses structures ; Cependant, si vous souhaitez en apprendre davantage, voir le commander, vous pouvez vous rendre ici

II-E. Développer des applications Web

Cette partie reprenait des informations déjà données sur le tour ASP.NET que j'avais déjà vu en janvier de cette année. Franchement, le développement WEB est carrément repensé et modifié avec l'ASP.NET

Par contre, la partie concernant SharePoint Services a été une révélation ! Comment développer un intranet collaboratif rapidement … voilà l'outil. Agendas partagés, intégration des documents Office, avec gestion des versions, messagerie, annonces, groupes de discussion… mais on peut tout faire alors ?

L'administration en est simplifiée grâce à de petits panneaux sur lesquels il suffit d'intervenir afin de modifier les paramètres d'affichage.

Comme cela, lors de la démonstration, ça avait l'air tout simple. Mais on ne doute pas que les équipes Microsoft se soient préparées à fond pour nous montrer ces nouveautés et nous faire regretter de ne pas avoir implanté cela dans nos sociétés.

Quoi qu'il en soit, c'est manifestement une solution technique à approfondir, et à ne pas hésiter à proposer à nos clients quand cela est possible

Le site de SharePoint

II-F. Développer des applications Windows

Là, je dois reconnaître que le plus étonnant a été la demonstration relative au développement d'applications sur TabletPC. Les techniques mises en avant et la mise en situation donnée lors de l'exercice étaient vraiment très efficaces.

Qui c'est qui regrette de ne pas s'être acheté son petit Tablet PC pour pouvoir faire joujou maintenant ?

II-G. Développer avec Office System

L'une des sections phares !

Comment ne pas réagir sur les démonstrations qui ont été faites ? Elles furent rapides. Peut-être un peu trop, d'ailleurs, pour permettre d'apprécier pleinement les potentialités démontrées. Mais le challenge était de taille. Indiquer à un public important, dans un laps de temps réduit, les possibilités de Sharepoint, Word, Excel… pfou !

L'un des points forts a été la capacité de générer des documents bien formés en XML, voire même contenant des formes d'automatisation, à partir de documents Excel ou Word. Cela était vraiment remarquable. Impressionnant.

Générer, remplir, récupérer des données de fichiers XML… imaginez les débouchés ! Notamment pour les sites Web et/ou Intranet ! On fait le document sur Word, on enregistre le xml, et on publie. Le xsl transforme, et zou ! Un document mis en forme pour le Web, après l'avoir édité dans Word, un logiciel plutôt connu, il faut le reconnaître.

Enfin, la partie sur Infopath (le site ici) était aussi étonnante. La capacité de générer des formulaires, de les déployer dans un Intranet, de les utiliser à travers les applications bureautiques habituelles ; les automatismes mis en œuvre…

Je dois bien avouer que je n'en ai pas tous les tenants et aboutissants, mais je me suis demandé, à travers ces démonstrations : « Mais que va devenir mon petit bijou de logiciel préféré Access ?". A creuser !

Technologies en développement

Alors là ! Alors là ! C'est le moment où tout le monde se lache. Chacun y va de sa petite réflexion, et fait sa petite démonstration. Procédons par ordre :

WhidBey (infos…)

C'est le nom de code donné à Visual Studio 2005. On l'espère sous 18 mois. Des versions sont d'ores et déjà disponibles au téléchargement pour les abonnés MSDN - les veinards :)

Le produit a grandement évolué ! Outre des petits 'gadgets' qui permettent de procéder aux alignements de contrôles de manière visuelle, on voit des modifications détonantes dans le domaine de la conception de forms (win/web) en liaison avec des données. La notion de 'sous-formulaire' chère aux développeurs Access y est implémentée avec une telle simplicité de mise en œuvre que le premier venu doit bien être capable de le faire.

Divers outils sont mis en place, permettant de générer des sites WEB en quelques clics. Les développeurs WEB vont, soit se faire du souci pour leur avenir, soit se régaler, car ils pourront mettre toute leur attention dans divers détails de programmation ou de design, la majeure partie du travail ayant été faite en quelques clics à peine.

Vivement qu'il arrive celui-là. Tiens, je crois bien que je vais m'abonner à MSDN…

Yukon (infos…)

Il s'agit du nom de code du futur SQL Server

LA grosse nouveauté, c'est que le framework est intégré DANS SQL server. Ceci implique des modifications énormes ! Maintenant, il sera possible de faire des procédures stockées en VB.NET, C#, ou Transact-SQL… c'est fou non ?

Mais cela n'est pas tout ! Il va être possible de créer des classes (en C# par exemple) définissant de nouveaux types de données (composées pourquoi pas, contenant de résultats calculés, tant qu'on y est…) et définir, lors de la création de tables, des champs de ces types là. Bien évidemment, le Transact-SQL sera capable d'interroger ces types/sous-types de données sans le moindre souci.

Ma question immédiate a été : Mais alors, le MCDBA actuelle, il ne va plus du tout être d'actualité ! il va falloir avoir des notions de langage pour arriver à faire quelque chose. Et plus que jamais, on va voir trois métiers s'entremêler : Administrateur, Concepteur et Programmeur

LongHorn (infos…)

Cette partie là est allée trop vite ! Beaucoup trop vite ! Un régal, mais un régal tellement rapidement passé qu'on a à peine eu le temps de l'apprécier.

Par contre, en ce qui concerne les démonstrations, le plus fabuleux a été qu'elles ne servaient à rien, au niveau fonctionnel ; mais qu'est-ce que c'était épatant justement ! En quelques tags XML être capables de mettre une vidéo dans un bouton, de faire tourner cette même vidéo, de jouer sur la transparence des contrôles … tout cela laisse présager des capacités de développement sur les versions à venir.

II-H. En résumé

Beaucoup, beaucoup beaucoup de XML. Manifestement,tous ceux qui ne s'y sont toujours pas mis vont devoir franchir le pas. Technologie permettant de stocker les données, de les échanger simplement, elle s'infiltre dans l'ensemble des produits de Microsoft, jusque dans la suite Office. Demain, elle servira également de langage de programmation. L'écriture d'un fichier XML contenant les tags voulus, interprétés par le système, réalisera les actions attendues, notamment au niveau de l'interface.

Encore une fois, l'équipe Microsoft a su nous recevoir. Encore une fois, l'équipe Microsoft a su m'éblouir (je ne peux que parler en mon nom…)

Ce qui est sûr, c'est qu'il en reste, du boulot, pour parvenir à maîtriser l'ensemble de ces technologies !

Alors, Hop ! Au boulot tout le monde ;)

III. MULTIMEDIA

III-A. Les Photos

III-A-1. Les Modérateurs Présents

ABELMAN

Image non disponible
Image non disponible

BIDOU

Image non disponible

Etienne BAR

Image non disponible

Gaël DONAT

Image non disponible
Image non disponible

HACHESSE

Image non disponible

LEDUKE

Image non disponible

J'en ai bien une autre … mais … je ne vais pas la mettre tout de suite : Je crains les poursuites judiciaires.

Maxence HUBICHE

A ben non, il n'y a pas de photos, parce que c'est moi qui les ai prises.

NEO.51

Image non disponible

J'en ai d'autres aussi, que je me réserve pour tout besoin coercitif, en voici un exemple :

Image non disponible

Romain PUYFOULHOUX

Image non disponible

RMOTTE

Image non disponible

III-A-2. L'espace Communautés

Image non disponible
Image non disponible

III-A-3. Les rédacteurs Développez.com pendant une session

Image non disponible

III-B. Les Slides et Codes

Pour retrouver les slides et exemples de codes des DevDays, c'est ici.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2004 Maxence HUBICHE. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.